Category Archives: Lire le Capital

Maximilien Rubel, éditeur de Marx dans la Bibliothèque de la Pléiade (1955-1968), Aude Le Moullec-Rieu, 2015

Maximilien Rubel un itinéraire de révolutionnaire (1905 – 1996)Une position de thèse passionnante, qui interroge cette étrange situation de l’édition de Marx et Engels en France au travers d’une analyse de l’histoire de l’édition de ses oeuvres dans la collection de La Pléiade chez Gallimard sous la direction de Maximilien Rubel.

« La France, contrairement aux pays de langues russe, allemande, anglaise et italienne, ne dispose pas d’édition de référence des écrits de Marx et Engels. Ces derniers souffrent en français d’une grande dispersion éditoriale : les textes les plus emblématiques existent dans plusieurs traductions concurrentes, quand d’autres ne sont plus disponibles. Bien qu’inachevée, c’est l’édition des Œuvres de Marx dans la Bibliothèque de la Pléiade, établie par Maximilien Rubel et publiée de 1963 à 1994, qui offre le corpus le plus riche d’écrits de Marx en français, dans une édition et une traduction unifiées.

Continue reading

Dick Howard, Marx. Aux origines de la pensée critique, Le bien commun, 2001.

Marx : Aux origines de la pensée critique: Amazon.fr: Howard, Dick: LivresDick Howard est un professeur retraité, il est édité en France notamment dans la revue « Esprit » au sujet des USA, sur Habermas (2015), André Gorz (2014), dans la revue « Projet », dans la revue du MAUSS, et Critique. Il est notamment connu pour son livre Aux origines de la pensée politique américaine (Hachette Pluriel 2008). Il a étudié avec Paul Ricoeur à Paris, a travaillé avec Claude Lefort, Castoriadis et Habermas. On peut notamment lire cet article de lui : Lectures de Marx par la Nouvelle gauche en 1968.

L’ouvrage propose un retour au Marx philosophe, sa critique de l’économie politique aurait en effet été la brèche dans laquelle a pu se glisser le totalitarisme. Cette idée est un lieu commun bien erroné, qui sous-tend en général les entreprises théoriques ayant pour ambition de retrouver la philosophie de Marx, autrement dit, de le vider de son contenu politique révolutionnaire. L’auteur reconnaît dans l’introduction sa dette à l’égard de Castoriadis et Lefort, présence que nous retrouvons dans un discours constant sur « le » politique, assez peu voire pas du tout défini, et surtout dans le chapitre conclusif : « Critique, utopie et politique démocratique ».

Continue reading

Relire Le Capital, PUF, 2009, Ouvrage coordonné par Franck Fischbach

Marx. Relire Le Capital - Franck Fischbach - Débats philosophiques - Format  Physique et Numérique | PUFCet ouvrage, publié en 2009 aux PUF rassemble différents articles sur Marx, et non sur le Capital comme le suggère le titre. Franck Fischbach annonce dans la présentation générale qu’il ne s’agit pas de se limiter à une exégèse de Marx et de constater que tel ou tel auteur aurait fait des « contre-sens » sur Marx 1. Il ne s’agit donc pas de critiquer le ou les marxismes « au motif qu’une telle critique serait le préalable nécessaire à l’ouverture d’un accès au texte même de Marx, comme si ce texte reposait quelque part tel un trésor inaccessible à ceux qui commenceraient par le débarasser de toutes les scories accumulées par le temps » 2. En effet, les contre-sens dans l’histoire du marxisme, comme celui de Lukacs avec la théorie de la réification, ont été productifs.

Pourtant, les articles qui composent l’ouvrage vont faire ce détour par les lectures dans le marxisme du texte de Marx, ce qui est une démarche assez naturelle en fait, de même que de les interroger. Par ailleurs, les articles qui composent cet ouvrage vont, pour la plupart, bien proposer des lectures qui comportent des contre-sens, serait-on alors en droit de les interroger dans leur rapport au texte après cette présentation ?

Continue reading

Les oeuvres de Marx et Engels en anglais (Marx Engels Collected Works)

Vous trouverez aux liens suivants les volumes des oeuvres de Marx et Engels en anglais. A noter que nombreuses sont leurs publications dont la langue originale était l’anglais. Pour plus de précision, il est donc parfois plus approprié de se référer aux Marx Engels Collected Works (MECW) plutôt qu’aux MEW, qui en présentent donc une traduction.

 

 

 

Continue reading

Ouvrages sur le contexte historique des œuvres de Marx et d’Engels

Divers ouvrages peuvent se révéler pratiques pour resituer Marx et Engels dans le contexte historique et politique de leur époque. Il ne s’agit pas de réduire ce qu’ils ont écrit, comme cela est parfois fait, à une intervention complètement déterminée par leur contexte historique, mais bien de donner des clés de compréhension historiques, autant de leur production, que de cette époque décisive qu’a pu être la naissance du monde moderne capitaliste.

Continue reading

Sur la traduction en français du Capital

Le Capital Livre I Tome 1 - Poche - Karl Marx, Joseph Roy - Achat Livre ou ebook | fnac

La traduction de Joseph Roy/Karl Marx, absolument à éviter…

La traduction en France du Capital a connu une histoire assez singulière. Marx lui-même a relu cette traduction, disposant de connaissances suffisantes en français, il a pu rectifier les contresens les plus manifestes que Joseph Roy avait fait. Pourtant, tout aussi bon connaisseur du français qu’il ait pu être, la traduction est une discipline littéraire qui entre temps s’est affinée, et améliorée, si bien qu’il a été rapidement évident que, d’un point de vue traductologique, cette traduction souffrait de profondes insuffisances. Elle est cependant encore largement utilisée et répandue comme édition de référence. De nombreux auteurs l’ont pris comme référence, comme Guy Debord, les invitant à des lectures de Marx s’éloignant considérablement de l’intention initiale, qu’il est possible de voir résumée dans le sous-titre: critique de l’économie politique.

 

Continue reading

Carlo Cafiero: Abrégé du Capital de Marx, 1878

Abrégé du capital de Karl Marx - broché - Carlo Cafiero - Achat Livre | fnacEn 1871, étant retourné en Italie, Carlo Cafiero devient membre de la Section internationale de Naples et est chargé de la correspondance avec le Conseil général de Londres, et commence un échange régulier de lettres avec Friedrich Engels, alors secrétaire du Conseil général pour l’Italie et l’Espagne. Il prend le parti de Bakounine dans les conflits internes de l’AIT. Suite à l’organisation d’un mouvement insurrectionnel en Italie en 1877, il est envoyé en prison avec ses camarades. C’est là, pendant l’hiver 1877-1878, qu’il entreprend la rédaction d’une version abrégée du Capital pour ses camarades en Italie, alors que personne ne l’a encore lu, le texte n’étant pas traduit en italien.

Continue reading

Lettres sur le Capital, Editions sociales, 1964.

Une sélection de lettres essentielle pour accompagner sa lecture du Capital. Elles permettent de comprendre les intentions, le contexte de production de l’oeuvre, de l’évolution de son élaboration, mais aussi de son édition. A retrouver ici:

Karl Marx et Friedrich Engels – Lettres sur le Capital (1964, éditions sociales)

Le Capital Livre 1 – traduction Joseph Roy/Karl Marx

Cette version du Capital éditée à de nombreuses reprises, a été la première à être disponible en France. Elle a été rééditée en 1975 par les Editions sociales pour la présente version. La qualité de la traduction n’est pas très grande: comme quoi même la participation directe de l’auteur n’est pas une garantie pour sa qualité. En effet, les connaissances de Marx en français aussi bonnes qu’elles aient pu être, n’étaient pas suffisantes pour rendre dans cette langue ce qu’il entendait dire en allemand. La traductologie se développant, les lacunes de cette traduction sont devenues évidentes et ne sont plus controversées.

Il n’en reste pas moins que ce texte a l’intérêt d’être la dernière version du Capital que Marx a personnellement retravaillée. A ce titre, certaines précisions qui s’y trouvent sont parfois d’un grand intérêt, notamment en ce qui concerne les ajouts sur le travail abstrait. L’étude serrée du texte marxien gagne toujours à comparer les différentes versions du texte et ses évolutions.

Voici le lien vers le pdf – image (page 1 – 195)

Voici le lien vers le pdf – image (page 196 – 317)

Lien vers le texte brut (marxists.org)

« Le Capital » aujourd’hui (Mattick, 1967)

https://bataillesocialiste.files.wordpress.com/2010/12/marxologie1967.jpgDébut d’un article de Paul Mattick paru dans Économies et Sociétés, Série S,  Études de Marxologie, N° 11 (Institut de science économique appliquée,  juin 1967, pages 49 à 67).

En écrivant Le Capital, Marx se proposait « de dévoiler la loi économique du mouvement de la société moderne » (1). Le centenaire du Capital offre une excellente occasion de juger la validité ou la non-validité de la loi hypothétique formulée par Marx quant à l’origine l’existence, l’épanouissement et la mort du système capitaliste. Aujourd’hui comme autrefois, sa justesse est encore controversée.

Continue reading

Michael Heinrich, Valeur, fétichisme et domination impersonnelle, transcription de conférence

Le site cominsitu.wordpress réunit quelques vidéos de conférences disponibles de Michael Heinrich ici. Ces vidéos en anglais feront l’objet de résumés en français pour en faciliter l’accès.

Voici un résumé de la première: Michael Heinrich: Value, fetishism and impersonal domination.

Continue reading

Recension de Michael Heinrich An Introduction to the Three Volumes of Karl Marx’s Capital

Recension par Chris O’Kane de Michael Heinrich, An Introduction to the Three Volumes of Karl Marx’s Capital

Monthly Review Press, New York, 2012. 240pp., $15.95 pb

Publié sur Marx & Philosophie Review of Books, le 2 janvier 2013

Michael Heinrich is a leading exponent of what is known as the New German Reading of Marx which interprets the theory of value that Marx presents in Capital as a socially specific theory of impersonal social domination. He is a collaborator on the MEGA edition of Marx and Engel’s complete works and has published several philological studies of Capital. He has also authored a major theoretical work on Marx’s theory of value, The Science of Value, which is forthcoming in the Historical Materialism book series. Heinrich advocates a monetary interpretation of Marx’s theory of value in both these types of work. A few of Heinrich’s shorter pieces on specialist topics, such as ‘Engels’ Edition of the Third Volume of Capital and Marx’s Original Manuscript’ and ‘Capital in general and the structure of Marx’s Capital. New Insights from Marx’s Economic Manuscripts of 1861-63’, have been translated. An Introduction to all Three Volumes of Capital is his first full-length work to appear in English.

Continue reading

Notes de lecture. Alain Bihr, La logique méconnue du Capital, 2010.

Amazon.fr - La logique méconnue du - Bihr, Alain - LivresAlain Bihr, La logique méconnue du Capital, 2010.

Cet ouvrage remarquable d’Alain Bihr, à qui l’on doit notamment l’impressionnante œuvre portant sur la « Préhistoire du capitalisme », est paru en 2010 aux éditions Page 2. Il réussit l’exercice assez complexe de résumer les trois livres du  Capital en quelques 120 pages. Ce travail de synthèse permet à qui n’a pas lu les trois livres du Capital d’en avoir un aperçu à la fois précis et didactisé de manière concise. A conseiller donc vivement à qui veut s’initier à la logique qui articule les trois livres, mais peut-être plutôt à des personnes ayant déjà lu au moins le Livre I.

 

Continue reading

Préface de « Essais sur la théorie de la valeur de Marx » d’Isaac Roubine, par Antoine Artous

Amazon.fr - Essais sur la théorie de la valeur de Marx - Roubine ...Le texte ci-dessous constitue la préface d’un ouvrage récent très intéressant réédité par les Editions Syllepse : Essais sur la théorie de la valeur de Marx (d’Isaac Roubine).

Introduction

Durant les années 1920, écrit Jean-Marie Vincent dans Un autre Marx (2001), Isaak Roubine est le premier depuis la mort de Marx à donner « une formulation rigoureuse à la théorie (marxienne) de la valeur par opposition à la théorie de la valeur-travail communément accepté par les marxistes1 » ; notamment par son articulation avec la thématique du fétichisme de la marchandise. Alors qu’elle est pourtant exposée dans le chapitre 1 du livre 1 du Capital traitant de la valeur, elle est généralement présentée comme une simple « digression littéraire et culturelle qui accompagne ce texte fondamental », écrit l’économiste russe dans Essais sur la théorie de la valeur de Marx.

Continue reading

New readings and new texts: Marx’s Capital after MEGA2, Michael Heinrich, 2017, [VIDEO] [ENG]

New readings and new texts: Marx’s Capital after MEGA2 [ENG]

Dans cette conférence, Michael Heinrich présente le travail de la MEGA2 et les avancées que représente les nouvelles parutions. Il inscrit alors sa recherche dans la tradition de la Neue Marx Lektüre et précise en quoi il se distingue de cette école de lecture de Marx, notamment la question de la possibilité de la « reconstitution » de l’oeuvre de Marx, qu’il estime, lui, impossible et donc à ne pas garder comme telos dans notre lecture de Marx. Il explicite la nécessité de penser à nouveau l’utopie aujourd’hui.

 

ZUR THEORETISCHEN BEDEUTUNG DER „WERTFORM“ IM „KAPITAL“ VON KARL MARX , Masao Oguro

PPT - Austausch mittels Geld PowerPoint Presentation, free ...Arbeitsblätter zur Marx-Engels-Forschung Heft 18 Halle(Saale) 1986, ZUR THEORETISCHEN BEDEUTUNG DER „WERTFORM“ IM „KAPITAL“ VON KARL MARX ), Masao Oguro

Vorwort

Marx hat selbst im Vorwort zur ersten Auflage des ersten Bandes des ,,Kapitals » gesagt, daß das Verständnis der Analyse der Ware meiste Schwierigkeit machen wird. Aber das richtige Verständnis der ersten drei Kapitel des ,,Kapitals » und besonders und der Wertfornanalyse ist die grundsätzliche Voraussetzung, an wir konkrete Probleme, z.B. der Krise oder Inflation im den gegenwärtigen kapitalistischen Ländern oder die Rolle der Ware und des Geldes in der sozialistischen Gesellschaft usw. wissenschaftlich exakt erforschen wollen.

Continue reading